Write the Sky | Un tableur pour les écrivains !

Hey, petit lecteur ! Ou plutôt, très grand auteur !

Aujourd’hui, je vais te parler d’écrivaillon à écrivaillon. Et le sujet ne va pas être triste, puisqu’on va converser motivation. Ouais, on ne va pas se mentir, ça reste très difficile d’écrire un pavé de 500 feuillets sans se perdre en chemin, et parfois même, au bord d’un verre de vin. Mais de nombreuses méthodes existent pour garder la foi sans se ruiner le foie. Allez, comme je suis sympa, je vais te dévoiler la mienne, et d’ailleurs, je vais même te l’offrir !

Je n’ai rien inventé sur le principe, mais j’ai bossé sur la forme. J’ai intitulé cette méthode le « Write the Sky ». Eh oui, parce qu’il faut écrire le ciel pour avoir le bonheur de le contempler un jour. Et qui sait, réussir à voguer sur un petit nuage jusqu’à atteindre un succès aussi brûlant que le soleil !

Bref, c’est une méthode que j’applique depuis presque 6 mois. Je récapitule tous mes jours d’écriture sur un fichier. Le nombre de mots, le temps passé, le nombre de pages….

Qu’est-ce que ça m’apporte ?

L’envie de me dépasser, la rage de vaincre la veille, le besoin d’être meilleur chaque lendemain. Il est difficile de se rendre compte de la progression de notre roman, et de l’étendue des efforts que l’on y consacre. Enfin, plus maintenant. Avec ce petit fichier Excel, je te propose de réaliser ton portrait d’écrivain, et de suivre en temps réel l’avancée de ton projet.

Tu vas me dire qu’un scribouillard n’a pas le temps de s’amuser à remplir des fichiers qui n’ont pas pour vocation à être publiés. C’est là que tu te trompes. Ça ne demande que deux minutes par jour, et ça te challenge assez pour augmenter ta productivité.  Allez, on passe à la pratique !


Voilà comment ça se présente :

Write the sky est un tableur excel de progression d’écriture

Il y a quand même pas mal de petites choses à expliquer. Déjà, commençons par le tableau de gauche :

C’est là que tout se passe !

C’est dans cette partie que nous allons inscrire notre avancée de tous les jours.

Nous commençons par mettre le titre de notre œuvre en cours – histoire de savoir sur quoi nous travaillons. Puis nous pouvons commencer à écrire chaque jour passés sur notre projet.

Écris la date du jour dans la première colonne (celle ci peut-être inscrite au format jj/mm/aaaa, la conversion sera automatique.)

Dans la deuxième colonne, note le numéro du jour depuis le début du projet. (Jour 1, 2 etc…)

Doit figurer dans la troisième colonne le nombre de mots écrits au cours de la journée. Dans la quatrième, le nombre de pages.

Enfin tu peux écrire le nombre d’heures consacrées à ton projet dans la dernière colonne.



Voilà, le plus gros du travail est là. Maintenant, il n’y a plus qu’à s’intéresser aux résultats de votre avancée. Mais avant, pense à noter ton objectif final !

Tout se rempli automatiquement !

La seule chose à faire dans la partie de droite, c’est d’écrire ton objectif de nombre de mots afin de mettre en marche la barre de progression. Le reste, il ne faut pas y toucher. Tout est automatique. Comme tu peux le voir, les cases se sont remplies en fonction de mon tableau de gauche. Les statistiques comprennent les heures, les jours et les mois. De nombreuses données qui quantifient notre progression, mais aussi notre motivation.


Deux graphiques de progression.

J’adore les chiffres, bien plus que les images. Mais j’ai quand même rajouté deux graphiques. Libre à toi d’en mettre plus si ça te chante. Ceux-ci dénotent le flux de mots par jour, pour le premier, et celui par mois par rapport au temps passé à écrire, pour le second.


Voilà quelques mois que je travaille avec ce fichier, et je mets un point d’honneur à le remplir chaque jour. C’est une véritable source de discipline, un coups de pied aux fesses quotidien qui t’aidera à avancer dans ton projet.

Voici le fichier :


Et si tu veux pousser la motivation encore plus loin, tu peux partager ton Write the Sky sur google sheets avec d’autres amis écrivains. Faire ton propre Nanowrimo en cercle fermé. Une expérience géniale qui permet de se motiver à coups de gentils commentaires !

Le Nano MacCactus avec d’autres auteur, une bonne expérience !

Voilà. Je crois en toi, et je sais qu’avec ce fichier, tu parviendras à terminer ce best-seller qui prend la poussière sur ton disque dur. N’hésite pas à me contacter en cas de problème, mais aussi si tu as quelques améliorations à me suggérer !

Prends soin de toi, et à bientôt !

Publié par Valentin Auwercx

Sculpteur d'étoiles, créateur de nuages, jeune plume dansant sous la douce brise des mots. Plus vivant qu'un arbre et beaucoup moins qu'un homme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :