Aujourd’hui, je vais vous parler de Wattpad. Voilà maintenant plus de deux ans que je me suis inscrit sur ce site de jeunes passionnés des mots. Il est temps de faire le bilan !

Tout d’abord Wattpad, qu’est-ce que c’est ? Oui, car nous ne connaissons pas tous la plateforme.

Wattpad est un site social d’accès libre, où les usagers inscrits peuvent écrire et partager gratuitement récits, poèmes, et articles en tout genre, en les rendant accessibles en ligne. La plupart des contributions adoptent la forme du roman-feuilleton, avec de courts chapitres d’environ deux mille mots. Il s’y trouve des textes d’auteurs déjà publiés ou complètement inconnus. Les lecteurs sont invités à poster leurs commentaires, tant sur un auteur, un livre ou un paragraphe.

Il faut avouer que le concept n’a pas à rougir, il est très prometteur. Mais – car il y a un grand MAIS – il n’est pas exploité à sa juste valeur. Comme d’habitude, suivez mes mots…

Mon expérience:

De très nombreuses personnes m’ont fait l’éloge de Wattpad en m’assurant que c’était une bonne expérience pour un auteur. Étant un scribouillard très curieux, ni une, ni deux, je branche mon clavier et je m’inscris sur le livre orange.

Première bonne nouvelle, le site est très facile à manier, peut-être même un peu trop ? Le profil peut se résumer à un avatar, une bannière, et un carré qui nous laisse libre expression. On retrouve alors un « mur » sur lequel tout le monde peut nous poster de jolis commentaires (Vient voir mon livre s’il te plait…), une partie dans laquelle seront listées nos activités sur le site, et aussi un système d’abonnés. À première vue, Wattpad ressemble plus à un réseau social qu’a une plateforme de partage, mais bon, on ne lui en tiendra pas rigueur, nous sommes aussi ici pour interagir entre auteurs et lecteurs.

Donc je me suis lancé avec l’un de mes récits : « Le temps d’une étoile ». Le site nous demande une première couverture, un titre, un résumé, le genre, des mots-clés, et les droits d’auteur. Vient ensuite l’épreuve du premier chapitre, l’aventure peut commencer !

La rédaction d’un chapitre propose la mise en avant d’une vidéo ou d’une image, mais c’est un luxe dont on pourrait se passer, nous sommes ici pour écrire avant tout ! Le gros pépin dans l’orange, c’est l’éditeur de texte. Quand ce n’est pas l’interligne qui est ingérable, c’est la prise en compte des espaces après avoir collé un chapitre à partir d’un logiciel de traitement de texte. La mise en gras, ou en italique, ne se fait pas sur plusieurs lignes espacées, et le centrage (d’un titre par exemple) ne fonctionne pas toujours, voir pas du tout. Bref, pour un site d’écriture, difficile d’étaler ses mots…

Premier chapitre posté, et après? Il faut attendre. Oui, mais quoi ? Qu’un lecteur clique par inadvertance sur mon livre qui baigne au milieu de millions d’autres. Oui, car il faut le dire, les auteurs sur Wattpad ne se comptent plus, je dirai même, les mauvais auteurs. Difficile de rester crédible quand on nage dans une mer de textes nauséabonds. Il faut donc se spécialiser dans le relationnel, ce qui n’est pas toujours évident pour quelqu’un qui aime rêver derrière des piles de papier… À la manière de l’auto-édition, nous retirons donc notre cape d’auteur pour enfiler la cravate du marketing à outrance.

Chaque clic sur un chapitre est une lecture pour le livre. Les lecteurs peuvent aussi lui donner une étoile s’ils l’ont apprécié, et le commenter. Le classement de chaque genre se fait en fonction de l’ensemble de ces paramètres. Je n’ai donc pas été étonné de voir de très nombreux torchons en première place avec des millions de vues. Car les techniques sont très variées pour faire monter en popularité son œuvre, et le talent n’en fait pas partie. Parmi la fraude au narcissisme, on peut voir : L’abonnement dit « donné-donné » (marche aussi pour les votes), le commentaire récurrent « Salut, je t’aime bien, viens voir mon papier-peint comme il est joli.« , mais aussi le « Tu veux être mon ami et dire que tu m’aimes ?« . Bref, le manque de maturité de la majorité des membres de la plateforme n’aide pas les choses puisqu’il n’y a, en général, aucune objectivité dans les critiques données en commentaire.

Petite astuce : Wattpad propose de partager des extraits de nos histoires sur les réseaux sociaux, et ça, j’adhère ! Rien de tel qu’un petit « avant-goût » pour qu’un lecteur se dirige vers quelque-chose susceptible de lui plaire.

Donc la meilleure façon d’utiliser Wattpad est de réussir à obtenir des critiques constructives. Personnellement, je n’étais pas sur la plateforme pour le classement, mais pour améliorer mon style et aussi mon œuvre.

Dans cette optique, j’ai réussi à dénicher de bons lecteurs sur Wattpad. Quand certains me soulignaient des incohérences, d’autres mettaient en évidence mes fautes d’orthographe et de grammaire (encore un grand merci à eux). Question scénario, je m’aidais des statistiques que me proposait Wattpad – qui sont très utiles, je l’avoue. Si un chapitre n’avait pas été terminé par plus de 60% des lecteurs, c’était que quelque chose n’allait pas. De même, s’il y avait une baisse significative de lecteurs d’un chapitre à l’autre, je chassais le monstre du placard.

Question lecture, nombreux sont les auteurs qui n’acceptent pas la critique. Tout le monde réclame des commentaires débordant de sincérité, mais s’ils sont mauvais, ils sont jetés et piétinés. « Humilité » ne doit pas être un mot utilisé souvent sur Wattpad…

Bref, après trois mois d’utilisation, j’ai su me faire une place dans le grand livre orange. J’ai réussi à faire de Wattpad un atout pour mon écriture, et rien que pour ça, je dis OUI.

Les +

– Communauté active

– Expérience enrichissante

– Nombreux choix pour le lecteur

Les –

– Beaucoup de torchons

– Système de classement incompréhensible.

– Communauté en partie immature

– Éditeur de texte « bas de gamme »

– Peu de critiques constructives

Conclusion :

Wattpad aurait pu être la bibliothèque rêvée de tout lecteur. Malheureusement, ceux qui s’y engagent devront creuser avant de tomber sur de belles pépites. La plateforme orange demeure un gigantesque nœud d’histoires – dommage pour les plus talentueux, tant mieux pour les autres.

Auwercx Valentin – Primé Wattys 2017

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s